Oser le changement, assumer et persister…

Lise Bissonnette Janody en est à sa troisième « incarnation » professionnelle.

Après 10 années en tant que rédactrice freelance, elle intègre un grand groupe pour y assurer le management du contenu digital. Elle y restera pendant 10 ans, jusqu’à la fin 2010.

C’est en 2011, qu’elle entame sa troisième « mue » en créant son agence conseil en stratégie de contenu. De consultante indépendante, son entreprise compte aujourd’hui 3 salariées, et fait aussi vivre quelques freelances. Malgré quelques nuits sans sommeil, elle ne regrette pas son choix et est très heureuse de partager quelques extraits de son parcours avec nous lors de notre soirée LeRéseau. 

Nous avons retenu

  • Elle a su profiter d’une pause estivale pour réfléchir et à une réorientation, en fonction de ses expériences, ses compétences, envies et désirs.
  • Elle a cherché le fil rouge et a élaboré un plan de départ.
  • Elle a connu les six premiers mois excitants de la nouveauté.
  • Elle a pris un coach pour la booster, n’a pas lésiné sur la lecture et la recherche afin de se renouveler.
  • Elle a élargi son champ relationnel :

– Associations de professionnelles, réseaux,  conférences… jusqu’à animer la sienne propre.

  • Elle a avancé step by step : un premier projet, et ensuite un deuxième et… le travail amène le travail…
  • Elle a su s’entourer et se nourrir de l’oxygène des autres.
  • Elle a lâché son exigence d’ « expert ». Certes, on trouvera toujours quelqu’un de meilleur que nous, mais aussi… de moins bon.  Donc « il faut y aller »!
  • Elle a recontacté ses rêves de petite fille : être journaliste et se mettre à son compte
  • Elle a conscience de ses atouts (rédactrice bilingue spécialisée dans le contenu du web), et de sa valeur ajoutée (stratégies de contenu dans les multi-nationales).

Et en prime, elle a montré d’autres  qualités : authenticité, enthousiasme, sens de la réalité, perspicacité devant l’opportunité… donc « bravo ! fut le mot de la fin, à l’unisson !

« Ce que nous devons apprendre à faire, nous l’apprenons en le faisant » Aristote