Estime de Soi, Confiance en Soi, Affirmation de Soi… ????

Vous connaissez ces mots, mais ont-ils bien le sens que vous leur prêtez ? Comme leur sens a varié dans le temps, il y a de quoi y perdre son latin Voici quelques définitions pour y voir clair.

L’estime de soi : elle est le résultat du regard qu’une personne porte sur elle-même, sur son apparence physique, sur ses compétences, sur ses réussites personnelles et professionnelles, sur la richesse de sa vie affective. L’estime de soi est le résultat d’un équilibre entre toutes ces composantes. Si nos propres valeurs ne sont pas respectées, nous la fragilisons. Chaque fois que nos comportements sont cohérents avec nos valeurs, nous renforçons l’estime de soi.

La confiance en soi : elle existe dans l’esprit de la personne, qui a un pressentiment réaliste et ponctuelle de ses ressources pour faire face à une situation spécifique. L’une ne va pas forcément avec l’autre : vous pouvez avoir confiance en vous et avoir une mauvaise estime de vous-même. De même, une bonne estime de soi est incompatible avec le fait de vouloir « dominer » les gens par exemple.

L’affirmation de soi : c’est la capacité de prendre sa place avec bienveillance et fermeté au milieu des autres, de savoir dire « oui » et « non » clairement. C’est aussi savoir demander et recevoir. Savoir dire « non » parfois, c’est dire « oui » à soi. Testez-le ! En tant que femme nous faisons souvent passer les besoins des autres avant les nôtres ! Attention à ne pas confondre affirmation de soi et agressivité. User de la persuasion et de la pression n’est pas s’affirmer.

Pour terminer, laissons la parole à Jean-Paul (Sartre) :

« L’important n’est pas ce qu’on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu’on a fait de nous »

 

Merci au « Petit Cahier d’exercices d’Estime de Soi » de Barbara Dobbs et de Rosette Poletti pour l’inspiration.