Mots d’excuse : Les parents écrivent aux enseignants

En cette rentrée des classes, tout est bon pour faire un peu d’actualité. On commence fin août avec le prix de la rentrée (plus chère? moins chère?), les polémiques sur l‘allocation de rentrée où l’on soupçonne les parents “pauvres” de détourner l’allocation pour acheter un écran plat et quelques reportages sur les internats d’excellence, ceux de la dernière chance… et cette année, un livre : Mots d’excuse: les parents écrivent aux enseignants de Patrice Romain, enseignant depuis 20 ans.
A première vue, ce livre a l’air plutôt sympathique et il est mentionné dans les journaux télévisés, à la radio et dans les quotidiens.
C’est vrai que certains mots sont drôles et font sourire, voire même franchement rire. Mais j’ai personnellement été choquée et gênée par l’intimité de certains mots d’excuse. Notamment celui où la mère de famille, qui expose ses difficultés personnelles, indique qu’elle l’a mis dans une enveloppe pour en conserver la confidentialité.

Si je comprends que l’on garde l’orthographe utilisée par les parents, je m’interroge sur l’objectif d’un tel livre: rire des parents dont l’orthographe est, pour le moins, créative mais qui font l’effort d’écrire? Je rencontre suffisamment de parents en cabinet qui sont mortifiés par leurs anciennes difficultés scolaires et qui ont du mal à gérer la scolarité de leurs enfants pour que cela me fasse rire.
Bref, vous avez compris que je me contenterais des bonnes feuilles lues dans la presse et je n’achèterai pas ce livre.

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne rentrée.
P.S: Les inscriptions pour l’atelier sur l’estime de soi le 9 octobre sont ouvertes.