Du sable dans les pages du cahier de vacances

A la fin de l’année scolaire et à l’arrivée du dernier bulletin de notes, arrive souvent la question du travail pendant les vacances.
Les parents, inquiets des résultats de leurs enfants, voudraient profiter des vacances pour rattraper le temps perdu. Je sens alors très fortement la pression que ressentent les parents pour que leurs enfants réussissent. les pauvres parents, à peine sortis d’une année scolaire exigeante entre travail et suivi des devoirs, envisagent déjà leurs vacances comme une course contre la montre pour que leur enfant ait le niveau à la rentrée!
STOP!
Les vacances sont faites pour se reposer et sont surtout l’occasion irremplaçable de transformer les relations entre les parents et les enfants en relations plus harmonieuses. Enfin on peut passer du temps ensemble à discuter, à faire des barbecues, à jouer aux dames ou aux échecs bref, à partager des choses ensemble et à se retrouver juste pour le PLAISIR au lieu de commencer la conversation par : « tu as fait tes devoirs?”
Alors, si votre enfant n’a pas de difficultés particulières, je suggère d’éviter les devoirs de vacances pour plutôt aller hanter les bibliothèques, les musées, ramasser les coquillages ou lire le journal.
Si votre enfant doit rattraper quelques lacunes, pourquoi pas le faire travailler un peu mais laissez-lui au moins un mois de repos complet. On est souvent très étonné du travail mental et psychique qui se fait lors des périodes de repos.
Et puis n’en faites pas trop, une heure de travail devrait bien suffire. Après tout, vous aussi vous êtes en vacances. Eviter de transformer vos vacances, durement méritées, en travaux forcés pour toute la famille.
Si votre enfant est dyslexique ou souffre d’un autre trouble de l’apprentissage, gardez-vous bien de le surcharger de travail. Ce serait complètement contre-productif. Les enfants qui ont des troubles de l’apprentissage ont un grand besoin de repos. ils ne doivent pas arriver épuisés à l’école en septembre.
alors, laisser glisser le sable dans les pages des cahiers de vacances.
Je vous souhaite de très bonnes vacances. Et profitez bien de vos enfants!