Autorité éducative: un investissement pour l’avenir

J’espère que vous avez passé des vacances qui vous ont permis de vous reposer et de vous retrouver avec les gens que vous aimez.
Les vacances sont vraiment l’occasion de passer du temps avec ses enfants, sa famille, ses amis loin des contraintes horaires et matérielles.
Moi, j’ai profité de mes vacances pour lire, lire, lire… des romans policiers, des romans pas policiers et, allez, un livre qui était un peu comme du travail mais tellement accessible et bien écrit que ce n’était pas vraiment du travail….
Il s’agit d’un livre d’Howard Gardner, psychologue américain, professeur de sciences cognitives et de pédagogie à l’université d’Harvard: les 5 formes d’intelligence pour affronter l’avenir.
Il y décrit les 5 types d’esprits à développer chez les enfants pour que ceux-ci trouvent leur place dans notre société:

  • l’esprit discipliné
  • l’esprit créatif
  • l’esprit synthétique
  • l’esprit respectueux
  • et l’esprit éthique.

La notion d'”esprit discipliné” est très intéressante (du point de vue de l’autorité) car elle recouvre deux réalités de l’éducation des jeunes pour qu’ils s’insèrent dans le monde du travail:

  • l’obligation de choisir une discipline, une matière dans laquelle ils vont devenir des PROS
  • et l’obligation d’être discipliné dans leur apprentissage pour faire les efforts nécessaires à devenir et rester un pro.

Exemple: un jeune est intéressé par les voitures. S’il veut en faire son métier, il va devoir choisir la mécanique, la carrosserie etc et apprendre à penser et à voir les choses comme un mécanicien ou un carrossier.
De plus, il va falloir qu’il fasse des efforts pour s’exercer, apprendre et continuer à apprendre toujours pour rester pro.

La discipline choisie importe peu. Le raisonnement est le même pour un mécanicien, un médecin, une assistante sociale ou un manager. Tout comme aujourd’hui, les pros auront, demain, plus de chance de travailler et d’avoir un travail intéressant que les personnes qui n’ont pas choisi de discipline.

Et cela n’a aucun rapport avec le niveau académique d’étude. Après tout, il ne faut pas de longues études pour devenir plombier et les principes généraux de la plomberie semblent assez simples mais si vous avez déjà fait de la plomberie chez vous, vous savez faire la différence entre un pro et vous!
Alors, quel rapport avec l’autorité éducative?
Et bien, devenir pro demande de la discipline et ce n’est pas faire un cadeau à nos enfants que de ne pas les habituer à un certain niveau de contrainte. On ne devient pas un esprit discipliné si on habite au club med et que l’on est toujours servi.
En plus, il est difficile de choisir une voie professionnelle quand le seul critère est “le moins d’efforts possibles” et “si je n’y arrive pas du premier coup, j’arrête”.
Alors clairement, une autorité éducative bien mesurée permet, non seulement d’avoir des enfants plutôt agréables à la maison, mais également des enfants qui pourront un jour devenir des pros dans ce qu’ils choisiront: assistante maternelle, GO du club med, ingénieure des ponts et chaussées, agent d’entretien, agent immobilier ou prof.

Vous avez aimé cet article, postez-moi vos commentaires!
Vous voulez travailler sur l’autorité éducative, inscrivez-vous à un de mes ateliers.
A vos claviers…